Des motifs de refus
totalement étrangers à l’entretien d’embauche

Votre candidature ne détermine pas seule si vous êtes le(la) bon(ne) candidat(e) pour une offre d’emploi. La façon dont vous vous comportez vis-à-vis des décideurs, même en dehors de l’entretien d’embauche, est également importante. Découvrez ici les motifs pouvant entraîner un refus.

Dans le monde du travail, ce sont souvent les moments où l’on ne réfléchit pas qui sont déterminants. La compétition pour les meilleurs jobs est très rude. Lorsque de nombreux candidats disposant des mêmes compétences et des mêmes expériences postulent, les recruteurs accordent automatiquement plus d’importance aux compétences interpersonnelles et au comportement en général. Par conséquent, tenez compte des quatre conseils suivants pour adapter votre attitude lors de votre entretien d’embauche à votre candidature.

Faites preuve de respect envers votre employeur actuel

Si l’on vous demande si vous pouvez passer un entretien d’embauche pendant votre temps de travail, évitez toute réponse telle que « Bien sûr, je trouverais bien un prétexte à donner à mon supérieur hiérarchique » ou « Bien entendu, je dirais que j’ai rendez-vous chez le dentiste ». Pour votre interlocuteur, ce type de réponse irréfléchie est un véritable signal d’alarme. Votre potentiel employeur déduit de votre attitude vis-à-vis de votre employeur actuel la façon dont vous vous comporteriez dans son entreprise.

Que vous passiez votre entretien d’embauche en étant physiquement présent, par téléphone ou par Skype, il peut s’avérer difficile de trouver un moment opportun. De ce fait, de nombreux employés prétextent un rendez-vous chez le médecin ou un problème familial dans ce type de situation. Peut-être pensez-vous également que, compte tenu du grand nombre d’heures supplémentaires non payées que vous effectuez, vous avez le droit de passer un entretien d’embauche sur votre temps de travail. Mais cela ne fera pas non plus bonne impression à votre potentiel futur employeur.

N’importe qui pourrait être amené à donner son avis sur vous

Certains candidats misent tout sur le moment où ils vont rencontrer leur futur responsable potentiel. Toutefois, cette rencontre pourrait ne jamais avoir lieu si vous ne traitez pas chacune des autres personnes que vous rencontrez au cours du processus de sélection avec respect et si vous ne leur témoignez pas de l’intérêt. N’oubliez pas que chacune des personnes que vous rencontrez peut intervenir dans le processus de décision. Il peut s’agir des conseillers en ressources humaines ou du personnel d’accueil, par exemple. Même un collaborateur qui vous apporte un verre d’eau ou un membre de votre potentielle future équipe qui vous fait visiter les locaux peut avoir un impact sur la décision. À l’issue de votre entretien, n’importe qui peut être amené à donner son avis sur vous.

Absagegründe fernab des eigentlichen Vorstellungsgesprächs

Le small talk peut faire beaucoup

Le small talk permet de créer des liens. Trouvez au préalable des sujets de conversation appropriés. Évitez toute controverse et tout sujet plus sombre ou négatif.

Lors des entretiens d’embauche vidéo, tenez-vous en à l’étiquette

Dans notre monde moderne en perpétuelle effervescence, de plus en plus d’entretiens d’embauche sont réalisés via Skype ou via une autre technique vidéo. Lors de ces entretiens, veillez impérativement à ce que tous les éléments visibles dans le champ de la caméra renforcent l’impression positive que vous souhaitez véhiculer par vos mots.

Par conséquent, habillez-vous comme vous le feriez pour un entretien en personne. Veillez à ce que la pièce soit rangée. Ne laissez pas traîner d’objets personnels, comme par exemple de la vaisselle ou du linge dans le champ de la caméra. Ne laissez pas non plus traîner des documents de travail ou d’autres documents confidentiels (des extraits de comptes, par exemple). Vous paraîtriez négligent et peu professionnel. Et réfléchissez bien à la question suivante : votre interlocuteur doit-il voir le livre que vous êtes en train de lire.

Présentez-vous de manière appropriée et dans un cadre convenable. De cette manière, votre interlocuteur pourra se concentrer exclusivement sur ce que vous avez à dire.

En matière de communication, ne vous autorisez aucun faux pas

Adoptez un ton professionnel dans tous vos e-mails et dans tous vos messages. Il est tout simplement impensable de passer des heures à rédiger une lettre de motivation et un CV, puis de rédiger des messages familiers, ambigus ou non professionnels.

Remplissez la ligne d’objet de votre e-mail de manière pertinente afin que le destinataire sache directement de quoi il retourne. Mentionnez par exemple l’intitulé du poste et les mots-clés « Rendez-vous - Entretien d’embauche » ou « Mes références ». Employez en outre une formule de salutation adaptée, à savoir « Monsieur XXX, » ou « Bonjour Madame XXX, ». Veillez aussi toujours à bien orthographier le nom de votre interlocuteur. Ne soyez pas trop décontracté(e) et ne discutez pas de tout. Les expressions telles que « Salut collègue » sont également déplacées.

Lors de votre recherche d’emploi, vos actions et vos interactions doivent toujours refléter l’image que vous voulez donner. Ne l’oubliez jamais. Ainsi, même si l’on ne vous confie pas le poste, vous aurez laissé une bonne impression ; et qui sait, peut-être cela vous resservira-t-il ?