Découvrez
vos compétences cachées

Avez-vous déjà hésité à postuler à un poste qui, selon vous, vous conviendrait parfaitement ? Vous êtes-vous abstenu(e) de postuler uniquement parce que vous aviez le sentiment que vos connaissances et vos compétences ne correspondaient pas à 100 % au descriptif du poste ? Ou avez-vous même renoncé à une candidature parce que vous partiez du principe que votre expérience et votre expertise n’étaient pas suffisantes pour que votre dossier de candidature atteigne la pile de présélection ?

Si vous répondez « oui » à ces questions, rassurez-vous, vous n’êtes pas un cas isolé. C’est le cas de nombreuses personnes à la recherche d’un emploi, quel que soit leur poste ou leur niveau d’expérience. Cependant, compte tenu de la situation actuelle du marché du travail, nous vous recommandons de mettre ces doutes de côté. Les employeurs recherchent des collaborateurs dans le monde entier, en particulier dans les secteurs innovants et sur les marchés en expansion. En outre, ils reconnaissent l’importance des compétences générales. Ces dernières ont aujourd’hui autant d’importance que les compétences spécialisées et l’expertise, qui sont en général propres au poste.

Que cela signifie-t-il pour vous ?

Les personnes à la recherche d’un emploi telles que vous reconnaissent la valeur de leurs qualités transposables, ou « compétences cachées ». De plus, elles en tirent parti et en tiennent compte pour postuler à des postes qui leur semblaient auparavant inaccessibles ou qu’elles ne convoitaient même pas initialement.

Vos compétences transposables cachées peuvent vous sembler inutiles, voire naturelles, alors qu’elles sont en réalité très demandées dans d’autres domaines. Il peut s’agir de n’importe quelle compétence, par exemple votre langue maternelle.

Dans le monde entier, des personnes tentent de découvrir quelles sont leurs compétences cachées, ce qui leur permet ensuite de rechercher un travail auquel elles n’auraient jamais pensé auparavant. Elles ont conscience que les responsables des ressources humaines n’ont jamais été aussi ouverts d’esprit et elles mettent en avant leur talents cachés au cours du processus de candidature. Les gestionnaires remarquent par exemple que leurs compétences organisationnelles sont requises pour les postes d’assistants personnels. Des présentateurs radio qui avaient jusque-là vendu des espaces publicitaires deviennent agents immobiliers. Les employés des services informatiques trouvent des postes lucratifs dans le secteur automobile, puisqu’on y a de plus en plus recours à l’intelligence artificielle.

Vous vous demandez comment basculer vous aussi vers une nouvelle carrière ? Appuyez-vous sur les conseils suivants :

Étape 1 : découvrez vos compétences cachées

Retracez vos jobs précédents, vos activités bénévoles, les différentes étapes de votre formation ainsi que vos activités extrascolaires et vos loisirs. Identifiez quelles compétences transposables étaient nécessaires pour la bonne exécution de ces fonctions.

Réfléchissez aussi aux qualités pour lesquelles on vous félicite dans votre environnement privé et professionnel. À l’université, vos camarades vous ont peut-être félicité(e) pour vos compétences organisationnelles lors de la gestion d’un projet de groupe. Vos amis apprécient peut-être votre côté rationnel et vos conseils pratiques. Peut-être que vos collègues considèrent que vous êtes fiable et doué(e) pour le travail en équipe.

Dressez une liste de toutes vos compétences transposables. Déterminez celles dont vous aimez le plus faire preuve et que vous aimeriez mettre en œuvre et approfondir dans un contexte professionnel.

Étape 2 : recherchez des jobs pour lesquels vos compétences cachées sont requises

Déterminez dans quels secteurs, dans quelles entreprises et à quels postes ces compétences sont requises. Vous pouvez par exemple le faire sur les sites Web des agences de recrutement, en appliquant des filtres de recherche et en recherchant des jobs correspondants.

Discutez avec un conseiller en ressources humaines expérimenté. Ce dernier est en mesure d’analyser dans quels secteurs et à quels postes ces compétences peuvent être requises et si une formation continue peut être utile avant le début de votre recherche d’emploi, que ce soit via une activité bénévole, des formations ou par l’intermédiaire d’un mentor personnel.

Étape 3 : débutez la recherche d’emploi

Une fois que vous avez identifié vos compétences cachées et que vous savez dans quels domaines elles sont recherchées, préparez votre dossier de candidature. Actualisez votre CV et mettez l’accent sur vos nouvelles compétences en indiquant des exemples de situations où vous en avez fait preuve. Dans vos lettres de motivation et lors de vos entretiens avec les recruteurs, indiquez précisément dans quelle mesure vos compétences sont appropriées pour le poste que vous convoitez.

N’oubliez pas que toutes les compétences sont transposables ; tout dépend des jobs que vous recherchez, des qualités que vous aimez mettre en œuvre et de la mesure dans laquelle ces compétences doivent encore être développées avant de postuler. Pour faire court ; soyez assuré(e) que vos compétences clés vous offrent des opportunités professionnelles que vous n’auriez jamais imaginées. Lancez-vous et montrez au monde vos compétences cachées !