Entretien vidéo
les clés pour réussir votre entretien d’embauche numérique

Pour certains, l’idée d’un prétendu manque de véritable interaction personnelle pendant un entretien vidéo peut se révéler très perturbant. Notre communication passe largement par notre langage corporel ; sans lui, il nous est beaucoup plus difficile de nous exprimer.

Vous devez pouvoir faire face à cette situation et aux circonstances inhabituelles d’un entretien vidéo pour adapter votre technique d’entretien en conséquence. Pour ce faire, respectez les trois conseils suivants :

1. Prenez en amont toutes les mesures nécessaires

La technique est un aspect pertinent uniquement pour les entretiens vidéo. Veillez à prévenir toute difficulté technique gênante en installant les programmes et logiciels nécessaires en temps voulu et en vous renseignant sur ce qu’il faut faire en cas de problèmes techniques.

Testez votre connexion et le logiciel vidéo à plusieurs reprises en amont de l’entretien, par exemple en effectuant des tests d’appel, pour vérifier la qualité du son et de l’image. L’agenda de votre interlocuteur est très certainement bien rempli. Ce dernier ne sera sans doute pas très patient si vous devez sans cesse vous reconnecter. Un bon conseiller de carrière peut vous aider à préparer votre entretien d’embauche et vous expliquer son contenu, mais vous seul(e) pouvez vous assurer que la technologie ne vous laisse pas tomber.

Même pour un entretien vidéo, habillez-vous de manière formelle, et ce même si vous devez réaliser l’entretien depuis votre salon. Habillez-vous comme si vous deviez passer l’entretien directement chez votre potentiel futur employeur. Choisissez un endroit propre et convenable pour l’entretien et assurez-vous qu’aucun objet inapproprié ne se trouve dans le champ de la caméra. Si un conseiller en ressources humaines vous a obtenu cet entretien, il vous mettra peut-être à disposition ses locaux pour réaliser l’entretien vidéo. Dans ce cas, vous n’avez pas à vous préoccuper du dernier point.

2. Familiarisez-vous à la technologie

Pendant l’entretien vidéo, vous devez être capable de regarder directement la caméra et de parler dans un micro. Le fait de regarder directement la caméra vous permet d’établir un contact visuel avec votre interlocuteur. Parlez distinctement dans le micro pour ne pas avoir à vous répéter et évitez de regarder votre propre image vidéo à l’écran. N’oubliez pas d’être souriant(e). Un sourire permet également d’établir un lien avec votre interlocuteur.

Écoutez les questions de votre interlocuteur jusqu’au bout. N’oubliez pas qu’il peut y avoir des retards de transmission vidéo ou des problèmes de connexion. Il est quelquefois difficile de répondre à une question directement. Dans ce cas, demandez à votre interlocuteur de poursuivre l’entretien et de revenir à cette question plus tard. Le silence peut s’avérer pesant lorsque vous n’êtes pas dans la même pièce que votre interlocuteur. Par conséquent, évitez tout silence gêné.

Si vous le pouvez, exercez-vous à passer un entretien vidéo en amont avec un membre de votre famille ou avec un ami. Vous pourrez ainsi identifier les éventuels problèmes techniques susceptibles de survenir.

3. Montrez-vous sûr(e) de vous et gardez votre calme

L’une des difficultés supplémentaires des entretiens vidéo réside dans le fait de convaincre votre interlocuteur de votre attention, de votre intérêt et de votre motivation via votre langage corporel. Par conséquent, veillez à ce que votre discours reflète chacun de ces points, tout en restant à tout moment conscient de votre langage corporel. Les recruteurs apprécient toujours que les candidats posent des questions. N’oubliez pas d’en préparer quelques-unes.

Restez professionnel(le), calme et détendu(e). Cela vous permettra de répondre aux questions de votre interlocuteur plus facilement. Dans le cas des entretiens vidéo, les retards dans le flux de discussion sont naturels. Ne vous en inquiétez pas. Attendez juste un moment pour être sûr(e) que votre interlocuteur a terminé de poser sa question. Vous éviterez ainsi toute confusion et tout malentendu inutile au cours de la conversation. Apportez des réponses claires et pertinentes afin de donner de la fluidité au dialogue. Si votre interlocuteur souhaite plus d’informations, il vous le dira.

Être sûr de soi lors d’entretiens vidéos est encore plus important que lors des entretiens d’embauche classiques. Le langage corporel peut suggérer que le candidat a confiance en lui. S’il ne peut pas observer votre langage corporel, votre interlocuteur a du mal à se faire une opinion sur vous. Soyez maître de vous-même et ne laissez pas votre interlocuteur imaginer que vous ne croyez pas en vous ni en vos capacités. Appuyez-vous sur ces sept conseils.

Une dernière chose

Quel que soit votre niveau de préparation, gardez toujours à l’esprit qu’il y a également des aspects techniques que vous ne maîtrisez pas. Si vous utilisez un logiciel pour passer des appels vidéo, il peut par exemple arriver que la conversation ou le signal soit coupé. Dans le pire des cas, la connexion peut même être interrompue. Dans ce cas, tentez de la rétablir rapidement pour pouvoir reprendre l’entretien dans les meilleurs délais. De plus, contactez en parallèle votre interlocuteur pour lui indiquer que vous êtes en train de résoudre le problème.