Les signes avertisseurs
lors d’un entretien d’embauche

Si, lors d’un entretien d’embauche, vous vous posez des questions au sujet de votre recruteur, il est parfaitement normal de ressentir les éventuels facteurs de stress de l’entretien. Vous ressentez l’envie de vous présenter comme le(la) candidat(e) idéal(e), mais n’oubliez pas que les deux parties doivent se présenter sous un bon jour lors d’un entretien d’embauche.

En effet, cela signifie que votre interlocuteur aussi doit respecter les lois tacites du processus de candidature. Vous n’êtes pas en demande. Vous devez communiquer avec votre interlocuteur d’égal à égal.

Soyez attentif(e) aux signes

Soyez attentif(e) aux signes avertisseurs suivants ; ils peuvent indiquer que votre interlocuteur n’est peut-être pas le bon employeur pour vous.

1. Votre interlocuteur dit du mal d’un concurrent

Si votre interlocuteur parle en mal d’un concurrent, demandez-vous pourquoi il se comporte ainsi. Se pourrait-il que ce concurrent devance largement votre potentiel futur employeur et que la lutte de ce dernier pour le rattraper reste pour le moment sans succès ? Ou peut-être l’entreprise perd-elle des collaborateurs au profit de ce concurrent car les conditions de travail y sont meilleures ou que la rémunération y est plus intéressante ? Dans ce cas, soyez attentif lors de votre entretien d’embauche et soyez à l’affût d’indices. Faites ensuite des recherches sur les entreprises concurrentes et découvrez ce qu’elles proposent.

2. Votre interlocuteur dit du mal de votre prédécesseur

Les recruteurs doivent agir avec professionnalisme. Leur fonction ne se limite pas à vous évaluer en tant que candidat(e) à un poste. Ils doivent également vous donner envie de travailler pour l’entreprise.

De fait, si votre interlocuteur dit du mal de la personne qui occupait précédemment le poste que vous convoitez, c’est que la collaboration avec elle n’était pas optimale. Cela reflète une mauvaise ambiance de travail. En outre, cela indique que vous ne pouvez jamais savoir ce que l’on dit de vous derrière votre dos au sein de cette entreprise. Vous ne pouvez pas non plus savoir ce que votre interlocuteur dira de vous si vous donnez votre démission.

3. Votre interlocuteur ne peut pas vous proposer de perspectives d’évolution

Interrogez impérativement votre interlocuteur sur les perspectives d’évolution au sein de l’entreprise. D’une part, il est normal que cela vous intéresse. D’autre part, la réponse à cette question peut vous offrir un aperçu de l’entreprise.

Votre interlocuteur tentera peut-être de vous éconduire avec des formulations toutes faites. Il ne peut peut-être pas vous fournir de bons exemples actuels d’évolution de collaborateurs au sein de l’entreprise. Peut-être qu’il n’est même pas en mesure d’esquisser une trajectoire de carrière classique dans son entreprise.

4. Pendant l’entretien, votre interlocuteur ne dit pas un mot sur son équipe

Une bonne équipe, dans laquelle règne un bon état d’esprit, où chacun peut compter sur les autres, où les collègues se soutiennent mutuellement et se tirent les uns les autres vers le haut ; voilà l’ingrédient essentiel du job idéal. Si votre interlocuteur ne parle que de lui et qu’il ne dit pas un mot sur son équipe, demandez-vous s’il travaille véritablement en équipe. Tenez également compte du fait que les autres collaborateurs de l’entreprise sont peut-être faits de la même trempe.

Warnzeichen im Vorstellungsgespräch

5. Votre interlocuteur n’est pas en mesure de vous expliquer pourquoi il aime travailler pour l’entreprise

Quand quelque chose vous plaît vraiment, que ce soit un film, votre dernier rendez-vous ou même votre travail, normalement, vous ne pouvez pas vous empêcher d’en parler à quelqu’un. Et pourtant, votre interlocuteur n’esquisse même pas ne serait-ce qu’un sourire lorsque vous lui demandez si son travail lui plaît ?

6. Personne dans cette entreprise ne semble vraiment être content de son travail

Profitez du temps d’attente dans l’entrée avant votre entretien d’embauche pour observer les collaborateurs et l’ambiance de travail. Le personnel de la réception est-il sincère et discute-il volontiers avec vous ? Comment les collaborateurs se comportent-ils entre eux ? Les collaborateurs tiennent-ils compte de votre présence et font-ils en sorte que vous vous sentiez le(la) bienvenu(e) ?

7. Votre interlocuteur ne répond pas à vos questions

Votre interlocuteur vous met littéralement à la porte et ne vous donne pas la possibilité de poser vos questions. Encore pire : votre interlocuteur évite soigneusement les questions que vous avez posées. Il essaie peut-être de cacher quelque chose. La technique d’évitement n’est jamais bon signe.

8. Votre interlocuteur est évasif en ce qui concerne le poste, le salaire et les prestations sociales

Si, à la fin de l’entretien, vous ne savez pas précisément quelles tâches le poste implique, cela doit à nouveau résonner comme une sonnette d’alarme pour vous. Il en va de même si le descriptif de poste détaillé lors de l’entretien varie trop fortement par rapport à celui de l’offre d’emploi. Si votre interlocuteur remet sur le tapis le salaire ou les prestations sociales, vous feriez peut-être mieux de retirer votre candidature.

Analysez votre entretien d’embauche au calme

Prenez le temps de réfléchir à ce que vous attendez de votre prochain employeur. Lors d’un entretien, soyez vigilant(e) à tous les signes avertisseurs et écoutez également votre intuition. Vous pourrez ainsi vous faire une meilleure idée de la façon dont les choses se passeraient si vous travailliez pour une entreprise donnée et avoir une meilleure garantie que l’offre d’emploi en question tienne ses promesses en matière d’évolution et de carrière, d’intégration, de salaire et de culture d’entreprise.

Voyez l’entretien d’embauche comme un échange mutuel et ayez davantage confiance en vous. N’oubliez jamais que vous possédez des compétences précieuses qui seraient très utiles pour une entreprise. Posez les bonnes questions et restez attentif(ve) pendant votre entretien d’embauche. Cela vous permettra de déterminer si l’entreprise et le poste vous correspondent vraiment.