Réussir un entretien d’embauche
grâce à une analyse SWOT

Votre recherche d’emploi est en cours, votre CV est finalisé et vous vous préparez à un entretien d’embauche. Pour réussir un entretien d’embauche, l’élément clé consiste à connaître ses propres atouts afin de pouvoir se vendre au mieux. Il est donc essentiel de bien se préparer. Une analyse SWOT peut fortement y contribuer.

En entretien d’embauche, la majorité des employeurs potentiels vous interrogera sur vos atouts. On vous posera sans doute les questions telles que « Quels sont vos principaux atouts ? » ou « De quelles compétences pouvant contribuer à la réussite de notre entreprise disposez-vous ? ». Vous devez être prêt(e) à répondre à ces questions.

 

À vos marques, prêt, analysez !

Une analyse SWOT vous permet d’examiner avec précision vos atouts (Strengths), vos faiblesses (Weaknesses), les opportunités (Opportunities) et les menaces (Threads). Cette analyse ne vous aidera à progresser que si vous êtes honnête avec vous-même. Si vous trouvez cela difficile, demandez de l’aide à une personne de votre entourage. Cette dernière n’aura pas de problème à vous confronter à des faits. Cela ne vous apportera rien d’énumérer des qualités que vous aimeriez avoir comme atouts. Et parallèlement, cela ne vous aidera pas non plus de balayer sous le tapis l’une ou l’autre faiblesse gênante.

La réponse à la question suivante peut vous aider rapidement et de manière efficace : qu’est-ce que vous aimez et qu’est-ce que vous aimez moins ? Réfléchissez-y, car généralement, vous êtes efficace dans ce que vous aimez faire. Vous disposez ainsi de quelques points sur lesquels vous pouvez vous appuyer pour votre analyse SWOT.

Le fait de demander régulièrement des retours à vos collègues et à d’autres experts de votre domaine peut également vous aider en ce qui concerne la réalisation de votre analyse SWOT. À cette fin, l’honnêteté est une priorité absolue. En outre, vous pouvez vous pencher à nouveau sur vos entretiens d’évaluation et vos entretiens individuels passés.

Utilisez votre analyse au cours de l’entretien

Réalisez votre analyse SWOT en tenant compte des conseils fournis avant l’entretien d’embauche. En étant parfaitement conscient(e) de vos atouts, de vos faiblesses, mais aussi des opportunités et des risques, vous pouvez vous présenter à votre interlocuteur sous votre meilleur jour. Ne vous accrochez pas non plus trop à un scénario prédéfini ; vous pourriez être en difficulté si l’on vous posait une question inattendue.

Mit der SWOT-Analyse zum erfolgreichen Vorstellungsgespräch

Les conseils suivants vous aideront sans doute pour réaliser une analyse SWOT en vue de votre entretien :

Atouts

Quels sont les atouts qui vous caractérisent tout particulièrement ? L’idéal est de regrouper vos atouts en deux catégories : les compétences générales (Soft Skills) et les compétences spécialisées (Hard Skills). Les compétences spécialisées sont vos qualifications et vos qualités qui vous permettent de mieux faire votre travail. Les compétences générales correspondent à vos traits de caractère ; ce sont celles qui font en sorte que vous contribuez à une ambiance de travail positive.

Pour simplifier : quelles compétences et qualités vous caractérisent et quel type de personne êtes-vous ? L’employeur ne souhaite pas seulement s’assurer que vous disposez de l’expérience requise, mais aussi que vous vous intégriez bien dans l’équipe. Il est difficile de faire transparaître vos compétences générales dans votre CV. Profitez pour ce faire de l’entretien d’embauche. Ce dernier vous permet de les mettre en avant de manière optimale.

Faiblesses

Lors d’un entretien d’embauche, l’une des questions les plus problématiques est sans doute la suivante : « Quelle est votre plus grande faiblesse ? ». Répondez à cette question en indiquant à votre interlocuteur les points sur lesquels vous avez besoin ou envie de vous améliorer.

Vos faiblesses représentent le thème le plus difficile et le plus délicat sur lequel on vous interrogera lors d’un entretien d’embauche avec votre potentiel futur employeur. Soyez toujours réaliste et expliquez à votre interlocuteur que vous connaissez vos faiblesses et que vous en êtes conscient(e), et montrez-lui simultanément dans quelle mesure vos faiblesses cachent aussi des forces.

Vous pouvez par exemple dire : « Je suis par moments beaucoup trop minutieux(se), et cela peut quelquefois occasionner des retards » ou « J’ai du mal à dire "Non" à quelqu’un qui me demande de l’aide et cela peut me pousser à me surmener ». Toutefois, il ne faut pas trop exagérer, et il ne faut surtout pas choisir une faiblesse pouvant fortement réduire vos chances d’être embauché(e). Si vous avez un problème de ponctualité, n’en parlez pas !

Opportunités

Il s’agit de circonstances extérieures positives que vous pouvez utiliser à votre avantage. Commencez directement par les opportunités que le poste que vous convoitez vous offre. Cela vous permet de témoigner de votre intérêt et de votre attitude positive.

Si vous avez énuméré vos compétences en communication comme un atout, par exemple, vous pouvez dire ce qui suit : « Grâce à mes connaissances dans le domaine de XYZ, je peux contribuer à l’intégration de nouveaux membres et ainsi améliorer ma confiance en moi et mes facultés de présentation. » Cela prouvera à votre interlocuteur que vous vous êtes renseigné(e) sur le poste en question et que vous l’avez confronté à votre profil.

Menaces

Il s’agit de circonstances extérieures négatives auxquelles vous ne pouvez rien changer, mais dont vous pouvez minimiser l’ampleur. Vous devrez toujours faire face à des menaces dans le cadre de votre travail, comme par exemple le risque de surmenage, si vous assumez un nombre de tâches trop important en même temps.

Suggérez des moyens de réduire l’ampleur de ces risques. Dans cet exemple, vous pouvez citer une bonne gestion du temps pour prévenir tout surmenage. En revanche, vous pourriez faire face à l’évolution des tâches via une amélioration continue de vos compétences professionnelles afin de pouvoir continuer à satisfaire aux nouvelles exigences du poste à l’avenir. Il est également recommandé d’aborder ici les aspects de la description de poste que vous n’avez pas parfaitement compris ou que vous voyez encore d’un œil critique.

Soyez honnête

L’analyse de tous ces points vous permet de vous préparer au mieux à vous vendre efficacement à votre potentiel futur employeur. En mettant en œuvre correctement les méthodes décrites, vous pouvez mieux comprendre vos propres atouts et faiblesses. En identifiant les opportunités et les menaces, vous montrez en outre que vous vous êtes bien informé(e) sur le poste. Par ailleurs, vous montrez que vous êtes disposé(e) et prêt(e) à donner le meilleur de vous-même pour ce nouveau poste. La sincérité est une composante essentielle dans tous les points mentionnés. Par conséquent, soyez honnête avec vous-même pour briller dans votre recherche d’emploi.