Les questions que vous pouvez poser
lors d’un entretien d’embauche

À un moment ou à un autre au cours de votre entretien d’embauche, votre interlocuteur vous demandera si vous avez encore des questions. Profitez de cette opportunité pour en savoir encore plus sur l’entreprise, sur vos supérieurs hiérarchiques et sur le poste en question. Vous pourrez ensuite mieux analyser, suite à l’entretien, si le travail et l’entreprise vous correspondent vraiment. Poser des questions vous permet également de manifester votre intérêt pour le poste et de convaincre votre interlocuteur que vous êtes le/la candidat(e) idéal(e). Préparez-vous à cet exercice à l’aide de nos conseils.

Efforcez-vous de faire en sorte que l’entretien d’embauche soit une véritable conservation, et pas un interrogatoire. Imaginez en amont d’éventuelles questions portant sur différents thèmes. N’hésitez pas à prendre des notes pendant l’entretien afin de retenir les réponses à vos questions.

Vous trouverez ci-dessous quelques questions à poser lors d’un entretien d’embauche réparties en six thématiques :

Le poste

1. Le poste est-il nouveau ? Si ce n’est pas le cas, a-t-il évolué au fil du temps ?

La réponse vous indique dans quelle mesure le poste a évolué pour s’adapter aux méthodes et aux technologies modernes. Avec cette question, vous démontrez non seulement votre ouverture d’esprit face au changement, mais aussi que vous accordez beaucoup d’importance au fait de rester en phase avec les évolutions. Et si vous en venez à évoquer le progrès, vous pouvez briller par vos connaissances sur les dernières tendances et avancées du secteur.

Les informations obtenues vous permettent également de déduire dans quelle mesure les collaborateurs peuvent participer à la définition de leur propre fonction. Cela vous permet de déterminer si cette société vous proposerait une culture d’entreprise forte et basée sur la confiance, et de savoir si l’entreprise encourage l’évolution de ses collaborateurs.

2. Quelles perspectives d’évolution le poste offre-t-il ?

Avec cette question tout ce qu’il y a de plus classique, vous signalez vos ambitions de carrière et vous indiquez que vous ne supportez pas de stagner. Elle vous permet parallèlement d’obtenir des informations sur la façon dont l’entreprise forme et fait évoluer les talents.

3. Pouvez-vous me parler du bagage technique de la personne qui occupait le poste jusqu’à présent ?

Cette question pleine de tact vous permet de découvrir précisément les compétences et l’expérience qu’exige le poste, mais aussi la manière dont vous pouvez remplir cette fonction encore plus efficacement que votre prédécesseur.

4. À quoi ressemble une journée de travail classique ?

En vous décrivant une journée de travail classique, votre interlocuteur vous permet de vous projeter. C’est ensuite votre instinct qui vous dira si le poste est fait pour vous ou non.

5. Pouvez-vous m’en dire plus sur l’équipe ?

Si possible, informez-vous en amont sur les collègues avec lesquels vous allez collaborer. Si vous n’y parvenez pas ou si vous souhaitez en savoir plus, posez toutes les questions nécessaires lors de l’entretien. En général, il est recommandé de ne pas négliger cet aspect, car la satisfaction au travail dépend essentiellement de votre entente avec vos collègues. Selon un sondage, pour 70 % des employés, le fait d’avoir des collègues sympathiques est le principal motif de satisfaction au travail.

Votre équipe

6. Quels sont les principaux points de contact ?

Il peut être difficile de saisir toute la portée d’un travail à partir d’un descriptif de poste de seulement deux paragraphes. Ainsi, profitez de l’entretien d’embauche pour en savoir plus sur les services avec lesquels vous seriez amené(e) à collaborer fréquemment. Cela vous permettra de déterminer si vos compétences sont adaptées au poste ou non.

7. Comment l’équipe s’intègre-t-elle dans la structure globale de l’entreprise ?

Cette question vous permet de vous renseigner sur le rôle que votre équipe assume au sein de l’entreprise et sur sa contribution à la réussite de la société. C’est donc un excellent moyen de révéler votre esprit d’équipe.

8. Comment mesure-t-on le succès dans cette équipe et plus spécifiquement à ce poste ?

La réponse à cette question vous livre des conclusions sur les priorités de l’entreprise, que vous pouvez ensuite comparer aux vôtres. Elle vous fournit également des indices sur ce que l’entreprise attend de ses collaborateurs. Cette question offre par ailleurs une excellente transition vers la question portant sur la mesure du succès individuel.

Votre interlocuteur

9. Pouvez-vous me parler de votre parcours ?

Obtenir des détails sur le parcours de votre interlocuteur et sur les raisons qui ont poussé l’entreprise à le recruter ou qui l’ont poussé à opter pour cet employeur peut également s’avérer très intéressant. Ces informations vous inspireront peut-être de nouvelles réponses à la question portant sur ce que vous pouvez apporter au poste et à l’entreprise. Vous vous trouverez peut-être des points communs avec votre interlocuteur et vous pourrez peut-être créer un lien avec lui ; un lien qui pourrait s’avérer déterminant pour la réussite de votre entretien d’embauche.

10. Comme décririez-vous l’atmosphère de travail ?

Cette question a priori insignifiante vous permet d’en savoir beaucoup sur la culture d’entreprise. Profitez de cette opportunité pour indiquer à quel point il est important pour vous de travailler dans un environnement positif et de donner le meilleur de vous-même. Votre potentiel futur employeur le sait sans doute : un environnement de travail agréable a un impact considérable sur la productivité globale et sur la réussite d’une entreprise.

L’entreprise

11. Quels sont les plus gros défis et les meilleures opportunités de l’entreprise ?

Si vous savez que l’entreprise a lancé un nouveau produit ou service, par exemple, vous pouvez vous renseigner pour savoir comment il a été accueilli. Vous pouvez ainsi démontrer que vous êtes bien informé(e). Logiquement, l’étape suivante consisterait à tirer parti de ces connaissances et à exposer comment vous pourriez aider l’entreprise à surmonter ces défis.

Il y a une multitude de questions possibles sur ce thème. Cependant, soyez vigilant(e), car contrairement aux cinq autres thématiques présentées dans cet article, vous pouvez trouver la plupart des réponses aux questions relatives à l’entreprise sur Internet.

12. En moyenne, combien de temps un employé travaille-t-il pour votre entreprise ?

La réponse à cette question vous permet de tirer des conclusions sur la gestion des collaborateurs. Soyez méfiant(e) s’il y a peu d’employés qui présentent un grand nombre d’années de service au sein de l’entreprise.

Formation et évolution

13. À quelle fréquence évaluerez-vous mes performances ?

Cette question vous permet d’indiquer clairement à quel point vous attachez de l’importance à votre carrière, à votre évolution professionnelle et au fait d’avoir des retours personnalisés. Vous signalez en outre à votre interlocuteur que vous attendez de l’entreprise une évaluation structurée et proactive des performances des collaborateurs ne laissant personne de côté.

14. Quelles opportunités de formation continue l’entreprise offre-t-elle ?

Si cette question fait partie des questions standard les plus importantes, ce n’est pas sans raison. La réponse à cette question est importante pour vous et pour votre carrière. Cette question vous permet également de démontrer votre envie d’acquérir de nouvelles compétences et de nouvelles connaissances dont vous et l’entreprise pourrez tirer parti. Quel que soit l’échelon de carrière où vous vous trouvez actuellement, des mesures de formation initiale et continue adaptées sont indispensables pour accéder à l’échelon suivant.

Les étapes suivantes

15. Quelle est l’étape suivante du processus ?

N’oubliez pas de poser cette question si vous souhaitez bien vous préparer à la prochaine étape du processus de recrutement.

Trouvez le bon équilibre

Lors d’un entretien d’embauche, la conversation ne doit en aucun cas se transformer en un jeu de questions-réponses à sens unique. À la longue, cela pourrait devenir très pénible. En revanche, un échange intéressant et équilibré est appréciable pour les deux parties et peut même s’avérer plaisant.

Demandez uniquement des informations pertinentes et utiles, sinon, vous pourriez rapidement sembler trop excessif(ve). Par ailleurs, il semble évident d’écouter attentivement les réponses à vos questions.

Posez simplement les bonnes questions et vous aurez de bonnes chances d’accéder à l’étape suivante du processus de recrutement. Et surtout, vous serez en mesure de mieux analyser si vous souhaitez le poste.