Nétiquette des réseaux sociaux

Les réseaux sociaux offrent de nouvelles possibilités de divertissement, de recherche d’informations et de promotion personnelle. Par rapport aux médias classiques comme par exemple la radio, la télévision et les médias imprimés, les utilisateurs des médias sociaux exercent une influence directe sur les contenus.

Ces derniers peuvent être créés, modifiés et répandus à travers un échange réciproque. La création des contenus va donc au-delà de la diffusion de textes, images ou vidéos et est caractérisé de manière décisive par l’aspect social.

Les quatre règles d’or pour l’usage des réseaux sociaux

Sur des blogs, Facebook, Twitter et autres réseaux, une communication réciproque est possible tout en respectant quelques règles du jeu :

  • L’internet n’est pas une zone de non-droit : L’effet de diffusion et la durabilité de certaines déclarations virtuelles sont nettement plus grands et intensifs que ceci est le cas lors d’une déclaration orale. Cela arrive vite que des remarques de mauvais goût ou des photos désavantageuses sont partagées ou commentées de manière mordante et développent leur propre dynamique. Respectez aussi toujours les conséquences juridiques de déclarations virtuelles et veillez à toujours rester neutre en cas de discussions. Témoignez votre respect envers des parties tiers et absentez-vous de diffamer des (anciens) collègues ou votre employeur actuel. Ne répondez pas sous le coup de l’émotion, mais de manière réfléchie et consciente sachant que vous êtes responsable des conséquences de vos actions.
  • Règles de groupe : Veillez à tout prix à votre style et votre langage au sein du groupe cible correspondant. Informez-vous sur les plateformes respectives par rapport aux règles de groupe ou la nétiquette et n’oubliez pas à aborder les autres de la manière dont vous aimez être abordé. La mauvaise tonalité ou un langage incohérent de textes et d’images peuvent très rapidement déclencher un shitstorm qui entraîne dans nombre de cas une diffamation immense.
  • Faites la différence entre des contacts professionnels et privés : Dans les paramètres de confidentialité de chaque plateforme et chaque réseau, vous pouvez définir qui est autorisé à lire vos commentaires. N’acceptez pas toutes les demandes de contact – au contraire, remettez en question l’intention de la personne qui vous contacte.
  • Restez professionnel : Comme l’ambiance des réseaux sociaux est plutôt décontractée, il est coutume de se tutoyer dans des canaux marqués par un contexte de loisirs comme Facebook ou Snapchat. Dans les réseaux professionnels tels que XING ou LinkedIn, il est, au contraire, recommandé de se vouvoyer. Gardez cette question à l’esprit : « Quelle est la manière de communiquer que je souhaite rencontrer dans les réseaux sociaux ? » En cas de posts ou retweets, rappelez-vous que le Net n’oublie pas et que les contenus seront encore disponibles dans de nombreuses années. Vous ne souhaitez pas avoir honte d’un post rédigé il y a très longtemps lorsque vous êtes dans une nouvelle fonction professionnelle.

Aperçu des réseaux

Ce sont notamment les réseaux professionnels que de nombreuses entreprises utilisent de manière active lors de leur recherche de personnel.

Un candidat qui est présent dans ces réseaux a une grande influence – à travers sa présence et ses contributions à des discussions – sur la décision des entreprises à savoir s’il est un candidat potentiel pour cet emploi. Environ 70 % des entreprises vérifient comment les candidats se présentent sur internet et qui se trouve parmi leurs contacts.

Veuillez trouver ci-joint un aperçu des canaux de médias sociaux les plus populaires :

  • LinkedIn:
    LinkedIn vous permet de vous connecter à un niveau international avec votre entourage professionnel. Il est important que vous veilliez à la bonne désignation de votre entreprise et votre position ainsi qu’à l’emploi d’une photo professionnelle. Car, si une entreprise compare votre dossier avec votre présentation dans les réseaux sociaux, ceci peut causer des divergences. Veillez à ce que vos nouveaux contacts ne peuvent pas forcément voir vos contacts déjà existants. Évitez absolument des fautes d’orthographe et pensez à l’effet que peuvent avoir des communications d’entreprise ou des actualisations de votre statut que vous partagez.
  • XING:
    Sur XING, vous pouvez liker des actualisations d’entreprises ou les partager avec vos contacts directs. Rejoignez un des nombreux groupes sur XING et devenez un intervenant compétent et intéressant. Les mêmes directives sont appliquées pour LinkedIn.
  • Facebook:
    L’utilisation de Facebook en tant que médium à caractère social est plutôt restreinte à des fins privées. De prime abord, il s’agit d’un lieu de rencontre social marqué d’infodivertissement (information et divertissement) comme des nouvelles, séries de photos, infographies et vidéos. Il est pertinent que vous vous informiez sur la page Facebook de votre entreprise de choix avant votre entretien d’embauche. À part les nouvelles de l’entreprise, vous y trouvez souvent également des informations d’arrière-plan importantes qui vous donnent une première impression du quotidien et de la philosophie de l’entreprise.
  • Twitter:
    Sur Twitter dominent les actualités du monde entier. Avez-vous déjà essayé de rédiger un commentaire dans un tweet limité à 140 caractères ? La concision est mère de la sagesse, telle est la devise. Participez à des problématiques économiques actuelles ou munissez vos déclarations, lesdits tweets, de mots-dièse (#) qui facilitent la catégorisation des déclarations.

Centre de téléchargement

Vous trouvez ici des modèles pour votre CV ainsi que des listes de vérifications pour votre dossier de candidature et l’entretien d’embauche.

Vous cherchez un emploi ou un projet?

Nous sommes votre partenaire lors de la recherche de nouveaux emplois et de nouveaux projets.

Nos sites

En Suisse vous nous trouvez à Zurich, Genève, Bâle et Berne.